Sophot.com
Tout sur Sophot Photographes Projets Actualités Enseignement galeries
  Actualités
Dossier de Presse

HIC ET NUNC
photographies : Clarisse REBOTIER

MUSÉE DE L'HOMME
del 8.12.2018 al 30.6.2019


''J’ENTENDS PARLER SOUVENT DES ''GENS DIFFÉRENTS'', MAIS JE N’AI PAS ENCORE COMPRIS DE QUOI ILS SONT CENSÉS ÊTRE DIFFÉRENTS ?'' CLARISSE REBOTIER.

Avec cet accrochage photographique, le Musée de l’Homme aborde un phénomène social d’actualité : l’accueil et l’intégration d’immigrés. Pour réaliser cette série d’une trentaine de clichés, la photographe a rencontré des dizaines de personnes ayant fui la guerre. Pourtant, ces portraits représentent des personnes sereines et souriantes. ''Ils sont joyeux. Ce sont des battants ! Je voulais montrer que les personnes réfugiées sont d’abord des citoyens, incroyablement emplis d’émotions et de vie.'' confie Clarisse Rebotier. Pour cette série, la photographe a souhaité monter un projet participatif : les sujets sont devenus auteurs, ils ont tiré eux-mêmes leur portrait en chambre noire.

Ces photographies deviennent un plaidoyer pour la solidarité, prises sur l’esplanade des Droits de l’Homme, au Trocadéro, à l’ombre du Musée de l’Homme qui reste très attaché aux valeurs humanistes et universalistes, qui ont présidées à sa création en 1937.

Si l’accueil de la diversité et l’intégration des réfugiés sont actuellement un défi pour l’Europe et pour la France, ils mobilisent également des principes humanistes et universalistes chers au Musée de l’Homme. Ces photographies deviennent un plaidoyer pour la solidarité, dans lequel les préjugés sur les immigrés sont déconstruits peu à peu.

 

 
  Previous photo Next photo 
Publication du mois
MUSÉE DE L'HOMME
17 Place du Trocadéro et du 11 Novembre, 75016 PARIS - France
0144057272
contact.mdh@mnhn.fr
www.museedelhomme.fr
Du mercredi au lundi de 10h à 18h

''ALTHOUGH I OFTEN HEAR ABOUT PEOPLE WHO ARE ''DIFFERENT'', PERSONALLY, I STILL HAVEN'T UNDERSTOOD WHAT THEY'RE SUPPOSED TO BE DIFFERENT FROM...?''

With this photography display, the Musée de l'Homme questions one of the topical social phenomenons: the one of welcoming and integration of immigrants. In order to create this series of about 30 images, the photographer met dozens of people who fled the war. However, these are portraits of serene and smiling people. ''They are cheerful. They are fighters! I wanted to show that refugees are first of all citizens incredibly full of emotions and life.'' says Clarisse Rebotier. When creating this series, the photographer wanted to set up a participatory project: the subjects became authors as they developed their portraits on their own in the darkroom. 

Taken at the Trocadero Esplanade of Human Rights, in the shadow of the Musée de l'Homme attached to the humanist and universalist values which are at the origin of its creation in 1937, these photographs become a plea for solidarity.

Even if welcoming the diversity and the integration of the refugees are now a challenge for Europe and for France, they also mobilize the humanist and universalist principles dear to the Musée de l'Homme. These photographs are a plea for solidarity where the prejudices about immigrants are gradually being deconstructed.