Sophot.com
Tout sur Sophot Photographes Projets Actualités Enseignement galeries
  Actualités
Dossier de Presse

TOP SECRET - RELICS OF THE COLD WAR
photographies : Martin ROEMERS

ZEITGESCHICHTLICHES FORUM LEIPZIG
del 1.2.2019 al 30.6.2019


Que reste-t-il de la Guerre Froide ? Pour le photographe néerlandais Martin Roemers ce sont principalement des reliques structurelles du conflit Est-Ouest en Europe. Dans ces images, Roemers ressent ''l'écho du patriotisme, de la paranoïa et de l'agression.''

Pendant plus de dix ans, Roemers a voyagé à travers l'Europe avec son appareil photo. Sa série photographique intitulée Top secret - Les traces de la Guerre Froide nous emmène vers des bases militaires désertes, des complexes de bunkers, des chantiers navals et des sites de stockage de missiles. Ses images évoquent les sentiments entre le menace et la tristesse. 

Dans cette exposition, les visiteurs pourront découvrir des anciens bunkers, des photos de tunnels abandonnés en grandeur nature et des couloirs ouvrant des voies dans un monde révolu. Les néons froids et une architecture tortueuse nous rappellent l'atmosphère brute des bâtiments militaires de l'époque. Les ''Traces de la Guerre Froide'' de Roemer revivent.

Martin Roemers, né en 1962, est un artiste et photographe néerlandais. Il a fait ses études à l'AKI Académie des Arts Plastiques à Enschede, Pays-Bas. Son travail de grande ampleur est renommé au niveau international et fait partie des expositions à travers le monde. Plusieurs de ses projets sont concentrés autour des conséquences des conflits armés et de la guerre. Roemers a été deux fois lauréat du prix World Presse Photo et du Street Photography Award. Il vit et travaille dans la ville néerlandaise de Delft.

 

 
  Previous photo Next photo 
Publication du mois
ZEITGESCHICHTLICHES FORUM LEIPZIG
Grimmaische Straße 6, 04109 LEIPZIG - Germany
(03 41) 22 20-0
zfl@hdg.de
www.hdg.de
Du mardi au vendredi de 9h à 18h, le samedi, le dimanche et les jours fériés de 10h à 18h

What remains of the Cold War? For the Dutch photographer Martin Roemers it is primarily structural remnants of the East-West conflict in Europe. In these images, Roemers feels ''the echo of patriotism, paranoia and aggression''.

Roemers travels through Europe with his camera for more than ten years. The photo series ''Top secret - Traces of the Cold War'' takes the observer on a tour of deserted army bases, bunker complexes, scrapyards and missile storage sites. His images arouse sentiments between menace and sadness.

In the exhibition visitors encounter former bunkers, life-size pictures of abandoned tunnels and corridors open up ways into a bygone world. Cold neon lights and a twisting architecture are reminiscent of the raw atmosphere of the military buildings of the time. Roemer's ''Cold War Traces'' are brought back to life.

Martin Roemers, born in 1962 is a Dutch artist and photographer. He studies at the AKI Academy of Visual Arts in Enschede, the Netherlands. His large oeuvre is internationally renowned and his work is exhibited worldwide. Several of his projects revolve around the consequences of armed conflict and war. Roemers is a two-time winner of the World Press Photo Awards and the Street Photography Awards. He lives and works in the Dutch city of Delft.