Sophot.com
Tout sur Sophot Photographes Projets Actualités Enseignement galeries
  Actualités
Dossier de Presse
100 PHOTOS DE MARTIN PARR
POUR LA LIBERTE DE LA PRESSE

Photographs by : MARTIN PARR
Tourism
REPORTERS SANS FRONTIERES
2012


Depuis 20 ans, Reporters sans Frontières se bat pour la Liberté de la presse. Régulièrement, ils publient des albums photo, dédiés à un photographe. Les fonds générés par les albums servent à financer leurs actions. A l’occasion de la sortie d’une nouvelle édition, le photographe Martin Parr est à l’honneur. Si ce choix peut paraître surprenant au premier abord, il n’en demeure pas moins justifié. En effet, photographe pour l’agence Magnum, Parr est un reporter à sa manière. Les touristes constituent sa principale cible.

Non sans humour, Martin Parr part à la recherche du touriste cliché. Farniente, chemises hawaïennes, bobs et shorts, depuis de nombreuses années, le photographe est à l’affût du moindre détail aux quatre coins du monde. Ses photographies, jouent autant sur les attitudes des touristes que sur les symboles des lieux visités. On pourra ainsi reconnaître un américain à sa casquette des Yankees ou voir surgir de nulle part une enseigne Mc Donald’s au milieu d’une rue balinaise.

Comme il l’explique,
« Le tourisme est le plus grand secteur industriel du monde ; même le pétrole ne peut rivaliser, au contraire, il est en grande partie utilisé par cette industrie. Cette sélection d’images se penche sur ce que vous et moi, touristes, faisons en arrivant dans un lieu de rêve, plage ou autre : nous faisons la queue, nous prenons le soleil, nous achetons quantité de souvenirs, souvent futiles. Nous nous photographions devant le site visité, établissant ainsi la preuve que nous sommes allés ici ou là, que nous faisons partie intégrante du monde tel qu’il nous apparaît. »

Cette recherche du kitsch et de l’incongru est loin d’être dépourvue de sens. Parmi la multitude de touristes photographiés se dégagent des particularités propres à chacun. Tandis que certains se font rôtir au soleil, d’autres s’en surprotègent par des manches longues et des chapeaux à bords longs.

Parr s’interroge aussi sur l’avenir de ces sites qui sont progressivement détruits face à l’affluence des touristes. A l’occasion de cette nouvelle édition, il présente 20 images inédites.
La sortie de ce nouveau numéro est accompagnée d’une exposition à la Galerie Fnac du forum des Halles du 3 mai au 15 août 2012

Juliette Deschodt


 

 

For 20 years, Reporters Without Borders has been fighting for freedom of the press. They regularly publish fundraising photo albums devoted to selected photographers, with sales profits going to financing their actions. Martin Parr’s work is being featured in the latest album to be released. If this choice could at first seem surprising, it is no less justified. Indeed, this Magnum photographer has a unique style. Tourists are his main subjects.

Not without humor, Martin Parr seeks out the tourist “cliché”. Relaxation, Hawaiian shirts, hats and shorts, for many years, the photographer has been hunting for the slightest detail, throughout the world. His pictures play as much with the tourists’ attitudes as with the locations they visit. As such one can recognize an American with his “Yankee” cap or see a McDonald’s sign creeping out of nowhere on a street in Bali.

As he explains,
“Tourism is the biggest industry in the world, only oil comes anywhere close and lot of that is used in the tourist industry anyway. This folio of images shows the tourist (ie you and me) doing what we do when we arrive at the beach or another global honeypot. We queue up, we sun ourselves and spend cash on often useless souvenirs. We then take photos of ourselves in front of the visiting sight. This proves we have been there and are part of the world as we know it.”

This search for kitsch and of the unseemly is far from meaningless. Individual characteristics emerge among the multitude of tourists photographed. While some tan in the sun, others protect themselves with long sleeves and large-brimmed hats. Parr questions the future of these tourist locations that are progressively suffering from the affluence of tourists. For this new edition, he presents 20 previously unreleased pictures.

The book’s release is accompanied by an exhibition at the Galerie Fnac in the Forum des Halles, Paris.