Sophot.com
Tout sur Sophot Photographes Projets Actualités Enseignement galeries
  Actualités
Dossier de Presse
TOP SECRET
Photographs by : Archives de la Stasi
Politics
HATJE CANTZ
2013


Les archives photographiques de la police secrète est-allemande, la Stasi, ont révélé leurs secrets à l'artiste installé à Berlin Simon Menner qui a utilisé ces images pour explorer la notion de surveillance dans son nouveau livre, Top Secret.

À l'intérieur de ces pages, on trouve les visages de ceux qui exerçaient cette surveillance en Allemagne de l'Est. Les recherches de Menner révèlent les déguisements ridicules employés par la Stasi pendant son règne de terreur. Il présente aussi des photographies d'espions guettant d'autres espions, d'objets confisqués, et d'opérations de surveillance méticuleusement mises au point, au sein de cette collection bizarre.

Ces photographies pourraient être des images d'un film d'espionnage de série B et provoquer l'hilarité, si ce n'était le fait qu'elles documentent les actes sinistres de ceux qui portaient les fausses barbes, moustaches et perruques. Elles capturent « la répression exercée par l’État pour soumettre ses propres citoyens». «Pour moi, la banalité de certaines de ces photographies les rend encore plus répulsives », dit Menner qui a passé deux ans à fouiller les archives de la Commission fédérale des archives de la Stasi de l'ancienne République démocratique d'Allemagne, l'organisme qui administre ces fonds.


Top Secret a été divisé en trois chapitres – Manuels, Opérations et Affaires internes. Chacune de ces sections comprend de courts essais photographiques avec des titres aussi excentriques que les photographies elles-mêmes - « Lors d'un séminaire sur les déguisements », « Comment appliquer de faux cheveux », « Recherches dans des planques », et « Devenir l'ombre du sujet », parmi d'autres.

Le travail de Menner dans Top Secret est conçu pour interroger la notion de surveillance dans la société moderne en considérant « l'acte de surveillance depuis la perspective du surveillant ». Menner complète cet objectif à travers sa sélection d'images, qui présente un point de vue interne inédit sur un monde auparavant caché.