Sophot.com
Tout sur Sophot Photographes Projets Actualités Enseignement galeries
  Actualités
Dossier de Presse
NOWHERE PEOPLE
Photographs by : GREG CONSTANTINE
Human rights
www.nowherepeople.org
2015


Les Nations Unies estiment que plus de dix millions de personnes dans le monde ne sont reconnues par aucun pays et sont apatrides. Le livre Nowhere People est une enquête de dix ans (2005-2015) du photojournaliste Greg Constantine, qui photographie et expose l’une des questions les plus extrêmes et radicales et pourtant l’une des moins documentées dans le domaine des droits humains. Celle de refus arbitraire de la citoyenneté par l’État à des personnes et à des communautés ethniques entières -refus utilisé comme arme du racisme-, de la discrimination, de l’exclusion et du retrait de nationalité, et de l’impact sur la condition humaine qu’a cette privation d’un grand nombre de droits.

Avec des textes en profondeur, des interviews, des témoignages, des poèmes et des photographies documentaires, le livre explore cette question complexe des droits humains et expose également les violations flagrantes des droits de l’Homme par un mécanisme de négation du droit fondamental à une nationalité, donc du droit d’avoir des droits. L’ouvrage met en lumière les tactiques que les États et les gens au pouvoir utilisent pour exclure et effacer juridiquement, souvent en toute impunité, des communautés ethniques entières de l’ensemble des structures sociales. Il porte un regard critique sur le pouvoir énorme de l’État en tant que responsable des droits aujourd’hui, tout en nous mettant au défi de remettre en question nos définitions de l’identité, de l’appartenance, de la citoyenneté et des droits humains dans un monde en constante évolution, où tout s’imbrique et se connecte.

Le livre se concentre sur les individus et les communautés apatrides dans douze pays du monde : Bangladesh, Népal, Malaisie, Myanmar,  Koweït, Irak, Serbie, Italie, Ukraine, Kenya, Côte-d’Ivoire et République dominicaine. C’est le troisième livre dans une série d’ouvrages interdépendants faisant partie du projet Nowhere People.

Un des nombreux objectifs de Gens de nulle part est d’aider à répondre à la question : « A quoi ressemble l’apatridie en 2015 ? » Le projet vise à révéler le visage humain de l’apatridie ainsi que ce à quoi les apatrides devront se résoudre pour survivre et trouver leur place dans la société. Construit autour des voix, des témoignages et des histoires des apatrides eux-mêmes, Nowhere People fournit une documentation concrète et la preuve d’un problème mondial qui a été ignoré pendant trop longtemps.


 

 

The United Nations estimates over 10 million people worldwide are not recognized by any country and are stateless. The book Nowhere People is a 10-year investigation (2005-2015) by award-winning photojournalist Greg Constantine that documents and exposes one of the most extreme and radical yet underreported human rights issues today: the arbitrary denial of citizenship by the State to individuals and entire ethnic communities as a weapon of racism, discrimination and exclusion and the impact statelessness and the ensuing deprivation of any number of rights has on the human condition.

Through extensive text, interviews, testimonies, poems and documentary photography, the book explores this complex human rights issue and also exposes the gross violations of human rights via the mechanism of the denial of the fundamental right to a nationality and the right to have rights. It sheds light on the tactics States and people in power take to exclude and legally erase entire ethnic communities from the larger fabric of society, often with impunity. It presents a critical look at the over-arching power of the State as the caregiver of rights today in 2015 while also challenging us to question our definitions of identity, belonging, citizenship and human rights in an ever changing, interwoven and interconnected world.

The book focuses on stateless individuals and communities in twelve countries around the world including: Bangladesh, Nepal, Malaysia, Myanmar, Kuwait, Iraq, Serbia, Italy, Ukraine, Kenya, Ivory Coast and the Dominican Republic. It is the third book in a series of inter-related books from the project Nowhere People.

One of the many objectives of Nowhere People is to help address the question, “What does statelessness look like in 2015?” The project aims to reveal the human face of statelessness as well as the lengths stateless people will go to survive and find a place in society. Built around the voices, testimonies and stories of stateless people themselves, Nowhere People provides tangible documentation and proof of a global issue that has been ignored for far too long.