Sophot.com
Tout sur Sophot Photographes Projets Actualités Enseignement galeries
  Actualités
Dossier de Presse
HAKAPIK
Photographs by : yoanis MENGE
Work
LA MORUE VERTE
2016


HAKAPIK est le fruit de quatre années de travail du photographe madelinot. Au fil des 84 images qui composent ce récit photographique, on y découvre un regard à la fois sensible et frappant sur un sujet qui ne l’est pas moins.
Photoreporter aguerri, Menge offre un portrait de l’activité humaine qu’est la chasse, s’intéressant à la réalité des communautés de chasseurs aux Îles-de-la-madeleine, à Terre-neuve et au Nunavut. Sans tabous, il en montre des aspects méconnus – des scènes de chasse à l’usine de transformation, en passant par la vie à bord du bateau – avec toujours le même souci de vérité et d’émotion.

En complément de ce livre d’images-chocs d’un noir et blanc extrêmement riche et d’une facture des plus soignées, l’amateur d’art y trouvera un texte introductif du photographe Michel Campeau et une entrevue du photographe réalisée par l’historien d’art spécialisé en photographie, Serge Allaire.
[…] Sensible à l’actualité d’un sujet polémique auquel se mêlent des enjeux culturels, économiques, politiques et esthétiques, j’ai travaillé de 2012 à 2015 à un corpus photographique sur la chasse aux phoques : aux Îles-de-la-Madeleine, à Terre-Neuve et au Nunavut.

Mon projet vise à la fois à documenter et réfléchir sur la nature même de cette activité traditionnelle ancrée dans l’histoire des communautés maritimes et celles du Nord du Canada en particulier.
Pour mener à bien ce projet, il était nécessaire de m’intégrer à une équipe de chasseurs et je devais d’abord les convaincre. Alors, j’ai suivi une formation, donnée par Pêches et Océans Canada afin d’obtenir un permis de chasse aux phoques. Je devais devenir moi-même chasseur car aucun bateau n’embarque à son bord un passager inutile. Ainsi, sur une période de quatre ans, j’ai accompagné des escouades sur les glaces durant plus de vingt voyages de chasse.
Je photographie cette série en noir et blanc. En faisant fi des couleurs, je cherche à neutraliser l’effet sensationnel que crée la vue du sang rouge sur la neige blanche. Je mise plutôt sur la représentation du geste et de la valeur symbolique du rituel afin de souligner la noblesse d’une activité coutumière fortement inscrite dans une tradition.[…]. Y.M


 

 

HAKAPIK is the result of four years of work of the Madelinot photographer. Over the course of the 84 images which compose this photo narrative, we encounter a sensitive and striking way of looking at a subject that is no less sensitive and striking.

A seasoned photojournalist, Menge offers us a portrait of the human activity of hunting, taking interest in the everyday life of hunting communities on the Magdalen Islands, in Newfoundland, and in Nunavut. Broaching the topic without any taboos, Menge shows us little-known aspects of that life — from hunting scenes to processing plants, to the life aboard a ship — with an unfailing concern for truth and emotion.

As a complement to this luxurious book of compelling black-and-white images crafted with extreme care, the art lover will enjoy an introduction by the photographer and an interview with him by an art historian specializing in photography, Serge Allaire.
[…] Sensitive to a controversial subject, with its mix of cultural, economic, political, and aesthetic issues, I worked in 2012–2015 on a series of photographs dealing with the seal hunt, on the Magdalen Islands, in Newfoundland, and in Nunavut.

My project aims to document and to reflect on the very nature of a traditional activity rooted in the history of maritime communities, of northern Canada in particular.
I had to join a team of hunters to carry out this project—and I first had to convince them. So I underwent training at Fisheries and Oceans Canada to obtain a seal-hunting license. I had to become a hunter myself because no boat would take a nonfunctional passenger on board. Thus, over the course of four years, I accompanied hunting parties on the ice in more than twenty expeditions.
I photographed this series in black and white. By ignoring color, I’m attempting to neutralize the sensationalism created by the view of red blood on white snow. I focus instead on the representation of the gesture and of the symbolism of the ritual, in order to emphasize the nobility of an activity that is deeply inscribed in a tradition. […] Y.M