Sophot.com
Tout sur Sophot Photographes Projets Actualités Enseignement galeries
  Actualités
Dossier de Presse
SILENT HISORIES
Photographs by : Kazuma OBARA
Wars
Editorial RM
2016


Le «miracle économique japonais» d'après-guerre a eu lieu à la suite de l’incroyable destruction et des bombardements aveugles par les forces américaines au cours de la Seconde Guerre mondiale. Des millions de maisons ont été détruites, 330.000 citoyens japonais ont été tués et 430.000 autres blessés. Les enfants blessés lors de la guerre sont une mémoire douloureuse de la dévastation, beaucoup d’entre eux ont choisi une vie de discrétion et de dissimulation, en continuant à souffrir en silence en tant qu’adultes. Le photographe Kazuma Obara (né en 1985) met en lumière ces «histoires silencieuses» avec une série de portraits sensibles de six survivants entrecoupés de documents historiques et personnels, y compris des photographies scolaires, des vues de villes japonaises en 1945, des photos instantanées et les cartes d'invalidité délivrées par le gouvernement. Un document puissant et émouvant de Kazuma Obara, "Les histoires Silencieuses" a été auto-publié dans une édition limitée de 45 exemplaires, et est maintenant disponible pour la première fois dans une édition commerciale.


 

 


Photographs of survivors of Hiroshima and Nagasaki by Kazuma Obara, the first photographer to document the Fukushima disaster.
Published by Editorial RM
The postwar “Japanese economic miracle” took place in the wake of incredible destruction—indiscriminate bombing by US forces during the Second World War had destroyed millions of homes, killed 330,000 Japanese citizens and injured 430,000 others. Children wounded in the war were an uncomfortable reminder of the devastation, and many chose lives of secrecy and concealment, continuing to silently struggle with their injuries and disabilities as adults. Photographer Kazuma Obara (born 1985) sheds light on these “silent histories” with a collection of sensitive portraits of six survivors interspersed with historical and personal material, including school photographs, views of Japanese cities in 1945, personal snapshots and government-issued disability cards. A powerful and moving document, Kazuma Obara: Silent Histories was originally published in a limited edition of 45 handmade copies, and is now available for the first time in a trade edition.