Sophot.com
Tout sur Sophot Photographes Projets Actualités Enseignement galeries
  Actualités
Dossier de Presse
REAGIR
Photographs by : Sébastien VAN MALLEGHEM
Drugs
ANDRE FRERE
2017


En mars 1986, dans le quartier de la Bourgogne à Tourcoing, une dynamique se mit en route suite au cri de souffrance d’un jeune nommé Joao lors d’une rencontre de jeunes chômeurs en JOC (Jeunesse Ouvrière Croyante : musulmans et chrétiens) : « Il faut faire quelque chose contre la came, sinon ils vont tous crever dans ce quartier ! ».
Une association est alors née en novembre 1989 avec la particularité d’associer adultes et jeunes engagés à divers titres par les usagers de drogues : parents, enseignants, habitants, partenaires, bénévoles et professionnels. L’écoute des jeunes sur le terrain permit de créer REAGIR (Relais Ecoute Accueil Guidance Information et Réinsertion) et de dresser un portrait des jeunes en difficulté : un jeune adulte en souffrance, souvent isolé, en proie à une grande instabilité affective, avec une absence de repères, un sentiment d’inutilité, des problèmes identitaires. Dès son origine, REAGIR a développé une approche communautaire : ce temps permet la rencontre, le dialogue, l’écoute et la prise en charge collective de la problématique liée à l’usage de drogues.
Après la prison, c’est ce terrain que Sébastien Van Malleghem a décidé d’explorer. Il vient de passer une année avec les usagers et l’équipe de l’association, l’objectif étant de produire un ouvrage et d’exposer ce travail afin de sensibiliser un large public aux problèmes que rencontre toute une population face aux addictions.


 

 
In March 1986, in the Burgundy neighborhood of Tourcoing, a dynamic was set in motion following the cry of suffering of a youth named Joao during a meeting of young unemployed people at JOC (Jeunesse Ouvrière Croyant [Religious Young Workers]: Muslims and Christians): “Something has to be done about the drugs or else they’re all going to die in this neighborhood!”
An association was born in November 1989 with the intention of uniting adults and adolescents involved in various ways with drug users: parents, teachers, residents, sponsors, volunteers, and professionals. Listening to the adolescents in the field helped create REAGIR (REACT), an acronym for Relay, Listen, Welcome, Guidance, Information, Rehabilitation. It also helped create a portrait of youths in need: a young adult suffering, often isolated, plagued by great emotional instability, with an absence of guidance, a sense of worthlessness, and identity issues. From its beginning, REAGIR developed a community approach. This time allowed for meetings, dialogue, listening, and collective management of the issues linked to drug use.
After prison, Sébastien van Malleghem decided to explore this area. He just spent an entire year with users and the association’s team with the goal being to produce a body of work, exhibit it, and educate the public about the problems faced by an entire population afflicted by addiction.