Sophot.com
Sophot.com Fotógrafos Proyectos Libros y exposiciones Educación Galerías
 
INCROYABLE AFRIQUE
Fotografías de: PASCAL MAITRE
Fotoperiodismo
EDITION LAMMERHUBER
2012


Cet ouvrage rassemble une sélection de photographies couleurs  sur plus de 25 pays d’Afrique réalisées pendant trente ans.

"En anthropologie, on appelle cela : le don et le contre-don. Ces gens, dont je vais vous parler dans les textes qui suivent, m’ont beaucoup donné. Il était temps que je le leur rende. A travers trois personnages emblématiques, c’est aussi un hommage à toute l’Afrique, bien évidemment. Ou plutôt, toutes les Afriques, toutes portées à mon coeur.

Un livre en hommage aux Africains
Tous. Car ce continent, pluriel, complexe, trop souvent caricaturé, recèle des hommes et des femmes d’exception. Du prix Nobel au paysan. Du nomade à l’homme d’affaires. Mon travail de photojournaliste m’a plutôt fait rencontrer des gens rudes, attachés à une géographie. Des êtres associés au ciel et à la terre, quêteurs d’eau au milieu des sables, et d’esprits au centre des brousses. Des combattants et des poètes.
Le Touareg Kalakoa est resté, à jamais, dans ma mémoire.

Un livre en hommage aux "Fixeurs"
Vous en avez souvent entendu parler. Les enlèvements de journalistes, les prises d’otages, ont mis sur le devant de la scène ceux que l’on appelle les fixeurs. Ces personnes sans qui notre travail sur le terrain ne pourrait se faire. J’aime à les qualifier de passeurs. Grâce à eux, nous obtenons les autorisations qu’aucun corps diplomatique n’obtiendrait, nous pouvons travailler sur des terrains en guerre – et il est à remarquer que, souvent, ces gens sont enlevés en même temps que les journalistes et risquent aussi leur vie. Ce sont eux qui nous ouvrent l’accès à l’information, nous permettent d’accéder aux scènes qui se transformeront en témoignage photographique. Car la difficulté du terrain pour tout journaliste, c’est de trouver l’accès. Le reste, photographier, n’est pas le plus dur. Je ne dirai jamais assez ce que je dois à ces hommes et femmes qui ont pris des risques pour moi, m’ont laissé entrer dans leur vie, m’ont ouvert leur coeur. D’ailleurs, je ne parle plus simplement de fixeurs, car ces gens ont un nom, un prénom. Les relations que j’entretiens avec certains d’entre eux, depuis des années, sont devenues des histoires d’amitié.
Ajoos, mon guide sans faille dans l’enfer perpétuel de Mogadiscio, en fait partie.

Un livre en hommage aux personnages de nos reportages;
On l’oublie parfois. Ces inconnus sur nos photographies sont les véritables acteurs de l’information. Les hommes et les femmes qui hantent nos clichés restent les héros parfois tragiques, parfois heureux, d’une histoire dans laquelle le photojournaliste est physiquement présent, mais dont il n’est que le témoin, pas l’acteur. J’ai voulu évoquer dans ces textes des gens hors du commun parce que tout en Afrique - le terrain, la nature, les croyances, les circonstances de la vie - génère de grandes et belles personnalités.
La magnifique et héroïque Burundaise Maggy Barankiste est de celles-là." 

Pascal Maitre