Sophot.com
Sophot.com Fotógrafos Proyectos Libros y exposiciones Educación Galerías
 
A PORTRAIT OF IRISH TRAVELLERS IN THE 1970s
Fotografías de: JANINE WIEDEL
Marginales
Documentary-Photos. Sur iTunes & iBookstore
2013


Cette première édition sous forme d'ebook de l'étude marquante réalisée en 1976 par Janine Wiedel nous transporte au cœur de la communauté des Travellers irlandais dans les années 70. Au moyen de textes et de photographies réunis au cours de cinq années passées dans cette communauté, nous offrons une plongée unique au sein d'un moment transitionnel dans l'histoire de ce peuple insoumis. Présenté tout d'abord lors d'une exposition à la Photographers Gallery en 1976 et sous forme d'un livre publié par Latimer Press la même année, le nouvel ebook offre l'opportunité longtemps attendue de redécouvrir le portrait sensible de cette communauté en déplacement perpétuel.

Produit de l'approche engagée du documentaire de Wiedel, le livre combine des photographies sensibles et éclairantes avec les propres mots des Travellers pour offrir un enregistrement fascinant d'un monde en train de disparaître. Confrontés à l'hostilité du gouvernement irlandais face à leur mode de vie nomade et à l'érosion de leurs échanges commerciaux traditionnels, les Travellers étaient pris entre la nostalgie d'un passé disparu et l'acceptation fataliste d'un futur incertain. Wiedel réussit à capturer l'indépendance, la fierté, l'estime de soi et l'assurance qui avaient permis aux Travellers d'assurer leur survie pendant des siècles.

Les origines des Travellers irlandais et de leur langage secret, le Shelta, ont longtemps fait l'objet de controverses parmi les historiens. Certains disent qu'ils sont les descendants d'une tribu pré-Celtique de métallurgistes compétents, et d'autres qu'ils constituent les vestiges d'une noblesse dépossédée. Une autre théorie affirme qu'ils furent forcés à cette existence itinérante par les troubles économiques survenus au dix-septième siècle. Quelle que soit leur origine, leur longue survie aux frontières de la société atteste de la force de leur identité communautaire.


 

 

Janine Wiedel est née à New York et vit et travaille à Londres comme photographe documentaire depuis le début des années 70. Sa carrière remarquable s'est focalisée sur les groupes luttant pour survivre en dehors des standards de la société. Elle a produit des études majeures, des livres, des expositions sur des sujets incluant : les émeutes étudiantes et les luttes des Black Power à la fin des années 60 aux États-Unis ; les Inuits de l'île de Baffin ; le déclin de l'industrie des Midlands en Angleterre ; les mouvements de protestation divers des années 60 à nos jours ; et plus récemment, les guerriers de l'écologie, les squatters et l'Angleterre multiculturelle.