Sophot.com
Tout sur Sophot Photographes Projets Actualités Enseignement galeries
  Actualités
Dossier de Presse
KOWEÏT: UN DESERT DE FEU
photographies : SebastiaÞo SALGADO
LA PHOTOGRAPHIE GALERIE
24.5.2017 au 16.9.2017



 
«On doit se souvenir que, dans la brutalité du conflit, une apocalypse de ce genre n’est jamais loin.»
—Sebastião Salgado
 
En janvier et février 1991, alors que la coalition menée par les États-Unis entreprend de repousser les forces irakiennes hors du Koweït, les troupes de Saddam Hussein ripostent par une manœuvre infernale: ils enflamment près de 700 puits de pétrole et un nombre indéterminé de zones où il affleure, provoquant d’immenses incendies déchaînés et créant l’une des pires catastrophes environnementales de mémoire d’homme.
 
Devant les efforts désespérés pour contenir et éteindre les flammes qui progressent, Sebastião Salgado s’est rendu au Koweït afin de témoigner directement de cette crise. Les conditions sont extrêmes. La chaleur écrasante du désert déforme le plus petit objectif de Salgado. Un journaliste et un autre photographe meurent dans la traversée d’une nappe de pétrole qui s’enflamme sur leur passage. Au plus près des pompiers, sensible aux impacts à la fois humains et environnementaux, Salgado a immortalisé la terrifiante ampleur de cet «immense drame à l’échelle de la planète»: le paysage ravagé, la chaleur accablante, l’air rempli de sable brûlé et de suie, les restes calcinés des chameaux, le terrain toujours infesté de mines, et les flammes et la fumée tourbillonnant dans le ciel, voilant le soleil, submergeant les pompiers couverts de pétrole.
 
 Les clichés épiques de Salgado ont été publiés pour la première fois dans New York Times Magazine en juin 1991 et récompensés par le prix Oskar Barnack, qui salue des images remarquables montrant le lien entre l’homme et l’environnement. Kuwait. Un désert en feu est la première monographie consacrée à cette incroyable série. À l’image de Genesis, Exodes et Enfants, elle est autant un document majeur de l’histoire moderne que l’extraordinaire recueil d’une œuvre photographique.



 

 
 Photo Précédente Photo suivante 
Publication du mois
LA PHOTOGRAPHIE GALERIE
rue de Stassart 100, 1050 BRUXELLES - Belgique
+32 2 511 79 11
contact@la-photographie-galerie.com
www.la-photographie-galerie.com
Du mardi au samedi, de 11h à 18h00.

“We must remember that in the brutality of battle another such apocalypse is always just around the corner.” —Sebastião Salgado
 
In January and February 1991, as the United States–led coalition drove Iraqi forces out of Kuwait, Saddam Hussein’s troops retaliated with an inferno. At some 700 oil wells and an unspecified number of oil-filled low-lying areas they ignited vast, raging fires, creating one of the worst environmental disasters in living memory.
 
As the desperate efforts to contain and extinguish the conflagration progressed, Sebastião Salgado traveled to Kuwait to witness the crisis firsthand. The conditions were excruciating. The heat was so vicious that Salgado’s smallest lens warped. A journalist and another photographer were killed when a slick ignited as they crossed it. Sticking close to the firefighters, and with characteristic sensitivity to both human and environmental impact, Salgado captured the terrifying scale of this “huge theater the size of the planet”: the ravaged landscape; the sweltering temperatures; the air choking on charred sand and soot; the blistered remains of camels; the sand still littered with cluster bombs; and the flames and smoke soaring to the skies, blocking out the sunlight, dwarfing the oil-coated firefighters.
 
Salgado’s epic pictures first appeared in the New York Times Magazine in June 1991 and were subsequently awarded the Oskar Barnack Award, recognizing outstanding images on the relationship between man and the environment. Kuwait: A Desert on Fire is the first monograph of this astonishing series. Like Genesis, Exodus, and The Children, it is as much a major document of modern history as an extraordinary body of photographic work.