Sophot.com
Tout sur Sophot Photographes Projets Actualités Enseignement galeries
  Actualités
Dossier de Presse
Mikhail PREKHNER - New Additions to the Museum’s Collection
photographies : Mikhail PREKHNER
MAMM - Multimedia Art Museum, Moscou
12.1.2018 au 18.3.2018



A l’affiche d’une exposition au Multimedia Art Museum, à Moscou (MAMM), Mikhail Prekhner est un grand représentant de la photographie de l'avant-garde russe, qui comme tant d’autres en Russie, ont été oubliés et se laisse petit à petit découvrir plusieurs décennies plus tard.
Après la fin de ses études secondaires en 1928, Mikhail Prekhner travaillé dans les rédactions des revues Radioslouchatel (L'Auditeur radio) et Govorit Moskva (Ici Moscou). Il devient alors correspondant, et en 1931 on fait appel à lui pour participer à de grands albums commandés par le gouvernement, tels que Pervaïa Konnaïa armia (La Première armée de cavalerie), Industria sotsializma (L'Industrie du socialisme), ou Pioneria (Le monde des pionniers).

En 1935, des images de Prekhner sont présentées dans une exposition intitulée Les Maîtres de l'art photographique soviétique. Le jury y est composé de personnalités tels qu'Alexandre Rodtchenko, Serguei Eisenstein ou Alexandre Grinberg. Une colonne séparée est consacrée à Prekhner. On y souligne alors le talent indiscutable du jeune auteur, son art virtuose, sa manière d'utiliser les découvertes formelles de Rodtchenko – angles de prise de vues accentués, images biaisées, prise de vue d'un point très bas ou très haut – mais on parle aussi avec admiration du lyrisme et de la fraîcheur de l'intonation prekhnérienne.
Après quelques années d’une carrière prometteuse, Mikhail Prekhner mourra, emporté par la guerre, et ce un peu avant ses 30 ans. En août 1941 on l'envoie en mission pour photographier les combats en Estonie. Il s'y trouve au sein d'un groupe de l'armée soviétique chargé de maintenir la ligne de défense de Tallinn. Comme les soldats qui se sont défendus jusqu'à leur dernière cartouche, Prekhner photographie ces événements dramatiques jusqu'au bout et périt pendant le bombardement du 27 août, la veille de la prise de Tallinn par les Allemands.

L’exposition au MAMM présente des photographies de Prekhner qui sont parvenues à l’institution à l'état de négatifs. Ils ont été conservés durant tout la deuxième partie du XXe siècle par la fille de Prekhner, Natalia Mikhailovna. La plus grande partie des photographies n'étant pas attribuées, le musée a fait face à un jeu de piste pour identifier le lieu, la date, ou le contexte. Sur une des photos, on voit ainsi un homme lisant le journal. On peut y lire le titre de l'article : « Inondation en Autriche ». Comme cette inondation a eu lieu en 1939, la photo de Prekhner a pu être marquée. Sur une autre, on arrive à déchiffrer le nom du voilier – Udarnik. Udarnik et Pioner étaient les noms des premiers voiliers de croisière construits en URSS. Ils avaient été testés au cours d'une grande croisière entreprise autour de la Scandinavie en 1934.

L'exposition, qui est la deuxième consacrée à ce photographe au musée en 5 ans, comprend donc des images créées pour l'album Pervaïa Konnaïa armia (La première armée de cavalerie), des reportages sur le Ier Congrès des écrivains soviétiques, sur la nouvelle Moscou, des photos ramenées de missions pour les revues SSSR na stroïke (l'URSS en chantier) et Na stroïke MTS i sovkhozov (Sur les chantiers des MTS et des sovkhozes) en Oïrotie [aujourd'hui Altaï ], et d’autres de voyages en Bouriate-Mongolie, Kabardino-Balkarie, à Odessa et Léningrad. La majeure partie de ces images ont été réalisées dans les années 1930. Et elles font aujourd’hui enfin partie de l’histoire.

 

 
 Photo Précédente Photo suivante 
Publication du mois
MAMM - Multimedia Art Museum, Moscou
16 rue Ostozhenka, 119034 MOSCOU - Russie
+7 (495) 637-11-00
info@mdf.ru
www.mamm.art
Tous les jours de 12:00 à 21:00 sauf le lundi


On view in an exhibition at the Multimedia Art Museum in Moscow is the work of Mikhail Prekhner, an outstanding representative of Russian avant-garde photography, who, like others in Russia, has been forgotten and is now being rediscovered, little by little, several decades later.
After graduation from high school in 1928 Mikhail Prekhner started work at the editorial offices of Radioslushatel (Radio Listener) and Govorit Moskva (Moscow Calling). He then became a correspondent, and, in 1931, was invited to prepare comprehensive albums such as Pervaïa Konnaïa armia (First Army of Cavalry), Industria sotsializma (Socialist Industry’), and Pioneria (The world of the Pioneers).
Prekhner’s work was shown at the Masters of Soviet Photographic Art exhibition in 1935. The jury included such eminent figures as Alexander Rodchenko, Sergei Eisenstein and Alexander Grinberg. A separate article was devoted to Prekhner. Attention was drawn to the young photographer’s unquestionable talent, his masterly skill and ability to use Rodchenko’s formal discoveries such as sharp angles, the oblique slant and shots from higher or lower vantage points, but the undoubted lyricism and freshness of Prekhner’s approach was also noted with admiration.
After a few years of a promising career, Mikhail Prekhner died, caught up in the war and a little before his thirtieth birthday. In August 1941 he was dispatched to photograph the fighting in Estonia. He was stationed there with a group of Soviet soldiers charged with maintaining the defensive lines around Tallinn. Like the troops who fought to their last cartridge, Prekhner recorded these tragic events to the very end and perished in the bombing on 27 August, the day before Tallinn fell to the Germans.
This new exhibition created by MAMM shows images by Prekhner that only reached the institution as negatives. They were preserved for all of the second half of the twentieth century by Prekhner’s daughter Natalia Mikhailovna. The majority of the photographs were not attributed, and the museum went on a real treasure hunt trying to clarify places, dates and contexts. For instance, in one of the photos a man is reading a newspaper. You can read the headline, “Flood in Austria”. This occurred in 1939, so Prekhner’s image can also be dated to that year. In another shot we can distinguish the name of the Udarnik sailing ship. The Udarnik and Pioneer were the first cruising sailing ships built in the USSR. They were tested on a large-scale voyage around Scandinavia in 1934.
The exhibition which is the second in five years to be devoted to this photographer, features pictures taken for the Pervaïa Konnaïa armia (First Army of Cavalry) album, photo reports on the First Congress of Soviet Writers, on the new Moscow, and reportage from trips commissioned by the magazines SSSR na stroïke (USSR in Construction) and Na stroïke MTS i sovkhozov (Construction of Motor tractor Stations and State Farms) in Oirotia (today called Altaï), Buryat-Mongolia, Kabardino-Balkaria, Odessa and Leningrad. Most of the photographs presented at this exhibition were taken in the 1930s. And they are now finally part of history.