Sophot.com
Tout sur Sophot Photographes Projets Actualités Enseignement galeries
  Actualités
Dossier de Presse
IN THE CITY BY NIGHT
photographies : Philong SOVAN
GALERIE LEE
26.4.2018 au 19.5.2018



 
Dans cette exposition nous découvrons toute une population invisible pour des portraits toujours marqués par le contexte qui leur confère une valeur symbolique. Il faut situer cette complexe galerie de portraits dans les récents développements de la représentation de la ville de Siem Reap, au Cambodge. La grande majorité des approches récentes de la ville, préoccupée par les enjeux d’organisation de l’espace, a minimisé, jusqu’à les faire disparaître le plus souvent, ceux qui y vivent. Ce n’est pas le moindre mérite de Philong Sovan que de les replacer au centre de son propos et de les inscrire dans la complexité de la cité à un moment charnière de son histoire et de son développement.
Mises en scène et réalistes, documentaires et absolument fabriquées ses photographies n’aspirent à aucune « vérité ». Elles reflètent les questions que se pose aujourd’hui un jeune cambodgien sur les villes de son pays dont la transformation si rapide l’oblige à la fois à s’interroger sur son sens et à garder trace de ce qui est encore.


 

 
 Photo Précédente Photo suivante 
Publication du mois
GALERIE LEE
9 rue Visconti, 75006 Paris PARIS - France
+33 (1) 43 25 14 98
leegalerie@gmail.com
www.galerielee.com
Ouvert du Mardi au Samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h30

In this exhibition we discover a whole invisible population in portraits marked by a context that lends them a symbolic value. This complex portrait gallery must be placed in the context of the recent developments in the representation of the city of Siem Reap, Cambodia. The majority of recent approaches to the city, preoccupied with the issues of spatial organization, have tended to minimize, to the point of ignoring them altogether, those who inhabit these spaces. It goes to Philong Sovan’s credit that he was able to place people at the center of his project and inscribe them within the urban complexity at a key moment in the city’s history and development.
Staged and realistic, documentary and totally invented, Sovan’s photographs don’t aspire to any “truth.” They reflect questions faced today by a young Cambodian man with respect of his country’s cities and their rapid transformation, which compels him to question its meaning and attempt to preserve the traces of the passing life.