Sophot.com
Tout sur Sophot Photographes Projets Actualités Enseignement galeries
  Actualités
Dossier de Presse
MEMORIA
photographies : James NACHTWEY
MAISON EUROPENNE DE LA PHOTOGRAPHIE
30.5.2018 au 29.7.2018



Réalisée en étroite collaboration avec James Nachtwey et Roberto Koch, cette exposition est la plus grande rétrospective jamais dédiée au travail du photographe. À travers son regard personnel, elle propose une remarquable réflexion sur le thème de la guerre, dont la portée est nécessairement collective. Dix-sept sections différentes constituent le parcours de l’exposition, formant un ensemble de près de deux cents photographies.
 
Elle rassemble ainsi les images de celui que l’on peut considérer comme le photoreporter le plus prolifique de ces dernières décennies, un observateur exceptionnel de notre monde contemporain et probablement l’un de ses témoins les plus clairvoyants.
 
James Nachtwey dépeint la guerre depuis 40 ans, montrant sans détour le sort des populations qui en font la terrible expérience. Ses images révèlent une humanité mutilée par la violence, dévastée par les maladies et la faim, une humanité qui, par nature, semble se fourvoyer.

 

 
 Photo Précédente Photo suivante 
Publication du mois
MAISON EUROPENNE DE LA PHOTOGRAPHIE
5/7 rue de Fourcy, 75004 PARIS -
+33144787500
cbrianchon@mep-fr.org (responsable de la communication)
www.mep-fr.org
Ouvert du Mercredi au Dimanche de 11h à 19h45

Produced in close collaboration with James Nachtwey and Roberto Koch, this exhibition is the largest retrospective ever made on the photographer's work. Through his personal look, it offers a remarkable reflection on war, a theme which is necessarily collective. Seventeen different sections constitute the path of the exhibit, presenting circa two hundred photographs.
 
It puts together the images of the one we could consider the most prolific photoreporter of the past decades, an exceptional observer of our contemporary world and probably one of its most perspicacious witnesses.
 
James Nachtwey has painted the war for 40 years, directly showing the faith of the populations experiencing those atrocities. His images reveal a humanity defaced by violence, devastated by diseases and hunger; a humanity which, by nature, seems to mistaken.