Sophot.com
Tout sur Sophot Photographes Projets Actualités Enseignement galeries
  Actualités
Dossier de Presse
THE ALTERED LANDSCAPE
photographies : COLLECTIF
Environnement
SKIRA RIZZOLI
2011


Cet ouvrage, en parallèle avec une exposition au Nevada Museum of Art, renvoie l’Homme à ses responsabilités quant à son influence sur le système terrestre. 700 photographies informent sur le bouleversement critique de l’environnement.
 
The Altered Landscape n’est pas un ouvrage théorique. Une centaine de photographes contemporains livrent ici leur inquiétude à travers leur regard sur les paysages des Etats-Unis, connus pour mêler beauté, diversité, contrastes voire paradoxes. Leurs 150 images, prises entre les années 70 et aujourd’hui, dépeignent l’interaction de l’Homme avec la Terre. Comment il la marque, la construit et y vit. De grands noms tels que Robert Adams, Edward Burtynsky ou encore Michael Light se sont intéressés aux déchets, à l’utilisation de l’eau et des forêts, aux effets dévastateurs de certaines technologies comme la bombe ou les transports aériens et terrestres.
 
Martin Stupich montre des barrages, ancrés dans le paysage montagneux pour étrangler les eaux et contenir leur course. Burtynski des pneus amoncelés en une mer de caoutchouc dont les vagues peuvent rappeler celles, noires de pétrole, qu’un cargo peut laisser après son naufrage. David Light pose un regard en noir et blanc sur l’érosion forcée des roches après le passage de l’exploitation de mines d’or. En prélude de ses catastrophes humaines, Amy Stein apporte quant à elle un peu d’humour dans une composition esthétique mettant en scène un coyote aboyant contre un lampadaire dans un désert enneigé.
 
Le désert, zone stérile à la vie, est une façade américaine largement étudiée dans cette série de photographies. Et pour cause, par opposition aux paysages urbains plus complexes, l’empreinte de l’Homme s’y ressent d’avantage. Le voyage débute en Arizona où une usine électrique s’élève de la plaine sablonneuse pour affirmer la civilisation dans son désir de domination. Il fait une halte en Utah, où là le panoramique laisse place au gros plan sur la pate d’un animal pris au piège dans une clôture en barbelé. Puis, ce road trip imaginaire s’achève par un cliché de Lee Friedlander sorti de la série America by Car. Celui-ci, réalisé pour le coup lors d’un réel voyage du photographe, montre l’architecture presque surréaliste et artificielle de Las Vegas.
 
The Altered Landscape n’invite pas seulement au dialogue sur des préoccupations écologiques qui commencent à effleurer les consciences. Le livre clame aussi le besoin de se démarquer des visions idéalistes de beauté scénique et de nature immaculée qui pouvaient apparaître dans le travail de photographes au XXe siècle. Il n’est aujourd’hui plus question de seulement montrer la Terre comme un espace à observer mais également comme l’habitation décrépie d’une espèce insouciante.
 
Jonas Cuénin


 

 

A comprehensive look at the work of 100 contemporary photographers who capture the impact of human activity on natural landscapes. The Altered Landscape is a provocative collection of photographs representing a wide range of artists, techniques, visual styles, subjects, and ideological positions. Organized chronologically, the more than 150 images-by artists such as Andy Goldsworthy, Chris Jordan, Catherine Opie, and Edward Burtynsky-reveal the ways that individuals and industries have marked, mined, toured, tested, developed, occupied, and exploited landscapes over the last fifty years. From Robert Adams and Lewis Baltz, two of the most influential photographers to document environmental destruction in the American West, to Richard Misrach and Mark Klett, who examine abuse of natural resources, these moving images reveal the diversity of voices within the field of contemporary photography. In Association with the Nevada Museum of Art, Reno



 
About the Author
Lucy Lippard is a curator, activist, and author of numerous books on contemporary art and cultural criticism. Geoff Manaugh is contributing editor of Wired UK and former senior editor of Dwell. W. J. T. Mitchell is professor of English and art history at the University of Chicago. Ann M. Wolfe is curator of exhibitions and collections at the Nevada Museum of Art.