Sophot.com
Tout sur Sophot Photographes Projets Actualités Enseignement galeries
  Actualités
Dossier de Presse
LIVING ON A DOLLAR A DAY
photographies : RENEE C.BYER
Pauvreté
FIRST EDITION
2014


« ...J'ai été émue par l'élégance, la générosité, le courage et la vaillance de ces hommes, femmes et enfants travaillant dur, qui m'avaient admis dans leur vie, vie qu'ils n'avaient pas choisie et sur laquelles ils n'exerçaient souvent aucun contrôle. Grâce à eux, mon existence s'est trouvée enrichie. J'espère que ces photographies vous toucheront et que vous les laisserez également changer vos vies. » — Renée C. Byer.

Pour créer sa série Living On A Dollar A Day (The Quantuck Lane Press; 2014), la photojournaliste Renée C. Byer, récompensée du prix Pulitzer en 2007, a voyagé dans dix pays sur quatre continents pour illuminer les différents visages de la pauvreté. Avec le soutien de The Forgotten International, une organisation à but non lucratif installée à San Francisco qui travaille à réduire la pauvreté aux États-Unis et dans le reste du monde, Byer a recherché des gens qui gagnent à peine de quoi survivre — un dollar par jour. Ses photographies sensibles et marquantes, associées aux récits personnels que Byer a réunis, donnent voix à ceux qui autrement ne seraient pas entendus.


“...I was humbled by the grace, generosity, fortitude, and bravery of the hardworking men, women and children who allowed me into their lives, lives they did not choose and often cannot control. Through them my life was enriched. I hope you’ll look deeply into these photographs and let them change your life too.” – Renée C. Byer

 To create her work for Living On A Dollar A Day (The Quantuck Lane Press; 2014), Pulitzer Prize-winning photojournalist Renée C. Byer traveled to ten countries on four continents to illuminate the human faces of poverty. With support from The Forgotten International, a nonprofit organization based in San Francisco that works to alleviate poverty in the U.S. and worldwide, Byer sought out people who live on the brink of survival – on a dollar a day. Her searing and tender photographs along with the personal stories Byer gathered, give a voice to those who would not otherwise be heard.