Sophot.com
Tout sur Sophot Photographes Projets Actualités Enseignement galeries
  Actualités
Dossier de Presse
SE METTRE AU MONDE
photographies : Steeve IUNKER
Jeunesse
Le bec en L'air Editions
2016


Le photographe Steeve Iuncker a mené une recherche de plusieurs années sur le passage de l’enfance à l’âge adulte, interrogeant l’absence de rites clairement identifiés dans nos sociétés laïques. Ses images captent des actes d’adolescents qui s’apparentent à des rites inconscients. Prises de risques, quête d’oubli comme une forme de mort et renaissance, flirt avec les limites, actes transformateurs : le photographe tisse un paysage visuel subtil de la mue, et nous renvoie à nos propres rituels intimes.
Il cartographie un territoire incertain, fait de flottements autant que de saignements, et interroge, sur un mode très personnel, une étape de la vie avec tout ce qu’elle comporte de risqué et de douloureux, dans un monde qui offre peu de points de repères. Saut en parachute, maternité précoce, fêtes alcoolisées, temps de latence et d’ennui, scarifications et tatouages, violence larvée ou canalisée dans le sport, les aspects abordés par le photographe ne cherchent pas à donner une définition universelle et univoque des rites de passage à l’adolescence. Il s’agit plutôt d’esquisser un portrait intime et nuancé d’une jeunesse en quête de soi.
Steeve Iuncker photographie en grand format argentique 4/5 inches, un appareil qui induit une distance au sujet qu’il estime être « juste » - c’est-à-dire honnête et non intrusive. Sa démarche, à la fois intime et documentaire, est transformée au moment du tirage par un procédé pigmentaire analogique, le charbon quadrichrome Fresson. L’aspect pictural qui en résulte donne à ce travail très contemporain une matérialité et une esthétique intemporelles.


 

 
For several years, photographer Steeve Iuncker studied the passage from childhood to adulthood, examining the lack of clearly-identified rites in our secular societies. His pictures capture the acts of teenagers as they affiliate themselves with reckless rites. Risk-taking, seeking oblivion as a form of death and rebirth, testing boundaries and transformative acts – the photographer weaves a subtle visual coming-of-age landscape, reminding us of our own private rituals.
He maps unknown territories made up of hesitations as well as initiations, and, in a very personal way, examines a stage of life with all that it involves in terms of risk and pain in a world that offers few pointers. Parachuting, teenage pregnancies, drunken parties, periods of incubation and boredom, scarifications and tattoos, violence that simmers or is channeled into sport - the aspects addressed by the photographer do not attempt to give a universal, unequivocal definition of teenage rites of passage. Instead, he sketches a subtle, intimate portrait of youth trying to find itself.
Steeve Iuncker works in large 4x5 inch film format, giving a distance to the subject that he esteems “just” – in other words, honest and non-intrusive. His approach, both intimate and informative, is transformed at the moment of printing by an analogical pigment process (the Quadrichromie Fresson carbon process). The resulting pictorial aspect gives this very contemporary work a timeless materiality and esthetics.