Sophot.com
Tout sur Sophot Photographes Projets Actualités Enseignement galeries
  Actualités
Dossier de Presse
SOL SANGLANT
photographies : Regina SCHMEKEN
Politique
HATJE CANTZE
2016


Regina Schmeken montre des territoires de douleurs et de larmes. Là où il n’existe que des traces de la violence commise. Celle-ci n’est donc pas montrée directement mais “simplement” par les “restes” sur douze lieux où des crimes ont été commis récemment par le parti national Underground (NSU). Ces images sont impressionnantes parce qu’elles sous-entendent là où la terreur demeure présente mais cachée. Ni les meurtriers ni les victimes ne sont visibles. Pourtant, l’effet est sidérant grâce au noir et blanc et aux grands formats. Les œuvres de Schmeken sont accompagnées de textes qui racontent l’histoire du NSU et ses méfaits. Annette Ramelsberger, reporter pour le  Süddeutsche Zeitung rappelle que ces scènes de terreurs et de larmes ont été accompagnées par la joie clandestine des meurtriers auteurs d’attaques à la bombe. Ce livre n’est pas seulement un témoignage, il est aussi une manière de faire réagir ceux qui regardent. Regina Schmeken est une artiste rare dont les œuvres sont visibles entre autres au MoMA de New York et à la Pinakothek der Moderne de Munich.
 
Jean-Paul Gavard-Perret

 

 
Regina Schmeken shows places of pain and tears. But only those where traces exist of the violence committed there. So she has not shown directly but “simply” by the “remains” in twelve places where  crimes have recently been committed by the National Socialist Underground (NSU). These pictures are impressive because they imply that the terror is still there but hidden. Neither the murderers nor the victims are visible. However the effect is all the more staggering because of these large black and white photographs. Schmeken’s works are accompanied by texts which tell the story of the NSU and its crimes. Annette Ramelsberger, a reporter with the “Süddeutsche Zeitung” recalls that the scenes of terror and tears were accompanied by the secret joy of the murderous authors of the bomb attacks. This book does not claim to be simply an account but a way to encourage a reaction in the viewers of such photographs by a rare artist whose works are visible, among others at MoMA in New York and at the “Pinakothek der Moderne” in Munich.
 
Jean-Paul Gavard-Perret