Sophot.com
Tout sur Sophot Photographes Projets Actualités Enseignement galeries
 

Raphaël FOURNIER

Adresse : 26, rue Lebour, 93100 Montreuil - France
Téléphone : 07 86 59 84 72
E-mail : raphael.fournier@gmail.com
Site : www.raphaelfournier.com

Agence : fédéphoto
Adresse : France
Site : www.fedephoto.com 
 
Lieu de naissance : France, en: 1978
Formation : Master de linguistique
Agences fréquentées : SIPA Press

 
 
Titre : Blue Boy Mansion
Thème(s) : Migrations, Minorités
Pays : Malaisie
Lieu : Kuala Lumpur
Date : 7/2010 - 9/2010
Nombre de photos : 45
Commanditaire :
Agrandir la photo 
 
Titre : Shougang, la fin d'une ère
Thème(s) : Environnement, Chômage
Pays : Chine
Lieu :
Date : 10/2009 - 11/2009
Nombre de photos : 20
Commanditaire :
Agrandir la photo 
 
Titre : La chirurgie esthétique en Chine
Thème(s) : Femmes, Santé
Pays : Chine
Lieu : Pékin
Date : 8/2009 - 9/2009
Nombre de photos : 23
Commanditaire :
Agrandir la photo 
 
Titre : Réfugiés tibétains en Inde
Thème(s) : Migrations, Minorités
Pays : Inde
Lieu : Dharamsala
Date : 7/2008 - 9/2008
Nombre de photos : 27
Commanditaire :
Agrandir la photo 
 

Miao Miao (dr), la trentaine, mariée, dans l'import de vin et Jia Qian (g), 26 ans, célibataire, secrétaire, après leurs opérations. Elles ont toutes les deux eu une réduction de la mâchoire pour un visage plus fin et Miao Miao s'est aussi fait retirer du
  Blue Boy Mansion  
 

Blue Boy Mansion - La Malaisie, pays d’Asie du sud-est, compte 28 millions d’habitants, dont 60% de Malais, 25% de Chinois et 10% d’Indiens. La religion officielle, l’Islam, est essentiellement pratiquée par les Malais alors que le Christianisme, le Bouddhisme, le Taoïsme et l’Hindouisme sont aussi représentés parmi les minorités issues de toute l’Asie. Blue Boy Mansion (la Résidence du Garçon Bleu) fut achevée de construire en 1962 dans le populaire quartier de Binkit Bintang dans le centre de Kuala Lumpur, capitale de la Malaisie. C’était à l’époque, le premier immeuble résidentiel de plus de quatre étages à être construit dans le pays. Financé par des investisseurs chinois de Hong Kong, l’édifice de sept étages fut initialement pensé pour une clientèle aisée de chinois établis à Kuala Lumpur.
 
 Aujourd’hui, le solide bâtiment de style Hongkongais a bientôt 50 ans. Au fil des années, la communauté chinoise s’est excentrée sur les hauteurs de la ville laissant place à une population plus modeste et populaire bien souvent originaire des quatre coins du pays et plus largement de l’Asie. 
 La cour intérieure de l’immeuble recèle de senteurs culinaires aussi différentes que variées, au moins une douzaine de langues et dialectes peuvent être entendus dans les étages et les trois ascenseurs, bien que souvent en panne, sont toujours en service. Seuls ou en famille, pour quelques mois ou depuis plusieurs décennies, les locataires de Blue Boy Mansion sont arrivés à Kuala Lumpur avec leurs histoires, leurs attentes et parfois leurs rêves. J’ai choisi de présenter chaque portrait accompagné d’une image montrant l’environnement proche de la personne photographiée car notre environnement a une influence sur nous tout comme nous avons une influence sur notre environnement. Ce dernier en dit ainsi plus sur le sujet photographié.

Blue Boy Mansion - Malaysia, 28 million, comprising mainly of Malays (60%), Chinese (25%) and Indians (10%). The official religion is Islam and is mainly worshipped by the Malays. Christianism, Buddhism, Taoism and Hinduism are also worshipped by the ethnic minority groups who come from all over Asia. The Blue Boy Mansion was built in 1962 in Binkit Bintang, central Kuala Lumpur, capital of Malaysia, it was then the first residential building of more than four floors to be constructed in Malaysia. Built by chinese investors and contractors, the seven storey mansion block was originally designed for the wealthy chinese community established in Kuala Lumpur.
 Today the solid Hong Kong style Blue Boy Mansion is almost 50 years old. Years after years, its chinese population moved up the hills a bit outside the city, most of the apartments remain chinese owned but the residents are now from all over Asia, they have different cultures and religions and mostly belong to working class people.
 The Mansion's rectangular inside yard smells of various south asian cuisine, at least a dozen different languages can be heard in the building alleys and the old three elevators are often down but still running. Whether alone or in family, for a few months or forever, somehow the Blue Boy Mansion tenants all ended up in Kuala Lumpur with their own stories, expectations and dreams.
 I chose to present each portrait along with an image showing the close environment of the person photographed because our environment has an influence on us just as we have an influence on our environment.